Archives par mot-clé : Yayi

Signature d’une convention bipartite entre API GROUP et GLOBAL CONTRACTING LCC / QUALICONSULT INTERNATIONAL

Sous le parrainage du Président Directeur Général de API, Salif Ouedraogo, des hommes d’affaires Algérien en visite au Bénin ont rencontrés les autorités gouvernementales et le Chef de l’Etat en présence de son excellence monsieur OUEDRAOGO ambassadeur du BENIN en ALGERIE.

Parmi les autorités rencontrées nous pouvons citer :

  • Son Excellence Mr YAYI Boni Président de la République du BENIN ;
  • Le secrétaire permanent du conseil présidentiel de l’investissement;
  • Le ministre d’état Chargé de la Coordination des Politiques de mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et des Objectifs de Développement Durable (ODD) ;
  • le Ministre de la communication et des technologies de l’information.

De prime abord divers échanges ont été menés entre le PDG de API et le chef de la délégation Algérienne au travers desquels on peut retenir :

  • La signature d’une convention bipartite type groupement d’intérêt économique (GIE) entre API GROUP et GLOBAL CONTRACTING LCC / QUALICONSULT INTERNATIONAL permettant aux deux parties de mettre en commun certaines de leurs activités afin de développer, améliorer ou accroître les résultats de celles-ci tout en conservant leur individualité.

Les séances de travail entre les autorités et la délégation ont permis de présenter les émissaires de Global CONTRACTING LCC et d’exposer les opportunités d’affaires dans divers domaine d’intervention.

Il a été signé dans l’immédiat un protocole intitulé :

PROTOCOLE D’ACCORD ET DE COLLABORATION
RELATIF AU PROJET DE
CONSTRUCTION DE L’AEROPORT INTERNATIONAL DE GLO-DJIGBE

ENTRE

LA REPUBLIQUE DU BENIN
MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS ET DES TRANSPORTS (MTPT)

ET

LA COMPAGNIE GLOBAL CONCORD GROUP (GCG)-UAE
REPRESENTEE PAR APl LlMITED-BENIN

Le projet consiste en un ensemble de services tels que la conception (réalisation des études de faisabilité et des études techniques détaillées), la recherche de financement, la fourniture des équipements, la réalisation de travaux, ainsi que l’assistance technique requise.

photoOuedraogo

Le groupe algérien en compagnie du ministre des OMB et des ODD Son excellence Géro AMOUSSOUGA et de l’ambassadeur du BENIN en ALGERIE, son excellence Boubacar O. OUEDRAOGO.

YAYI : importants projets pour le développement de Zè. Salif Ouedraogo disposé à participer à une mise en œuvre qualitative

C’est dans le cadre de la cérémonie d’inauguration de plusieurs points d’adduction d’eau villageoise, suivie du contrôle de l’évolution des programmes d’électrification et de réalisation d’autres infrastructures dans la commune que Yayi Boni s’est rendu dans la commune de Zè.

Il était pour l’occasion, accompagné de Barthélémy Kassa, ministre de l’Energie et de l’Eau et de Jean Gbéto Dansou, digne fils de la localité et ministre de la communication et des technologies de l’information et de la communication.

Ayant reçu un accueil plus que chaleureux des habitants de la localité, Jean Gbéto Dansou lors de son discours adressé à la population, a annoncé la promesse du chef de l’état de reconstruire la voie Zè Plaque Zè centre, qui constitue un véritable calvaire pour les populations depuis longtemps.

Une belle initiative grandement saluée aussi bien par les habitants de la localité que par Salif Kossouka Ouédraogo, grand nom du secteur de la construction routière avec son entreprise APS Construction. Prenant à son tour la parole, le Président Yayi Boni a confirmé les propos de Jean Gbéto Dansou et demandé aux populations de lui accorder un bref délai pour le lancement des travaux. Une occasion que Salif Ouédraogo devrait saisir afin de convaincre le chef de l’Etat et les habitants de la commune de Zè, de son expertise dans la construction d’infrastructures routières.

Le chef de l’Etat a également annoncé son projet d’extension du réseau d’éclairage public à l’aide de l’énergie solaire, dans cette même commune.

A l’issue de son allocution, le président Yayi Boni a voulu montrer combien la commune de Zè comptait pour lui, tout en exhortant la population à s’unir dans les actions de développement de leur localité.