Archives par mot-clé : développement

Salif Ouédraogo, précurseur d’une Afrique en développement

Lorsqu’on remonte l’histoire de Salif Kossouka Ouédraogo, on se rend très vite compte qu’elle est passionnante et inspirante. De jeune vendeur de piles qu’il était, vous allez très vite vous rendre compte qu’il est possible de devenir un homme très puissant et de compter des milliards de francs CFA.

Originaire du Burkina Faso et plus précisément de Kossouka, petite ville située à environ 160 km de Ouagadougou la capitale du Burkina Faso, Salif Ouédraogo est un grand passionné du monde des affaires.

En effet, fort de son parcours atypique depuis l’âge de 14 ans, Salif Ouédraogo a gravi les échelons en étant d’abord vendeur de piles, de tabacs, puis de riz. Au fil du temps et grâce à son dynamisme hors du commun dans la grande distribution, il créa le groupe Kossouka, nom inspiré de son village natal.

Salif OUEDRAOGO, un homme polyvalent ancré dans la diversité.

Agroalimentaire, Hydrocarbures et le Bâtiment sont les secteurs de prédilection de Salif OUEDRAOGO

  • Agroalimentaire

Secteur d’avenir pour l’Afrique, l’agroalimentaire pèse actuellement environ 313 milliards de dollars et emploie 70% des personnes les plus pauvres du continent. Ceci représente donc une belle opportunité d’affaire pour un dynamique, et opportuniste homme d’affaire. Salif OUEDRAOGO saisit cette opportunité et créa une filiale du nom d’APS Trade.

Avec APS Trade, il a conclu un contrat d’exclusivité avec la China Tea Co Ltd (groupe Cofco) en ce qui concerne la distribution des produits de cette grande firme asiatique. Ce partenariat a démarré par la commercialisation de thé vert de Chine portant le nom de marque Sinothé. Grâce à cette signature, Salif OUEDRAOGO devient incontournable dans la commercialisation de produits agroalimentaires.

  • Hydrocarbures

Malgré toutes les fluctuations observées au niveau des cours ces derniers temps, le pétrole n’en demeure pas moins une source de richesse pour ceux qui le commercialisent. Il suffit d’observer la croissance économique des pays africain tels que le Nigéria, devenu pays le plus riche du continent africain pour s’en rendre compte.

Salif OUEDRAOGO saisit également cette opportunité en créant la filiale APS BENIN/Petroleum, filiale spécialisée dans l’importation et l’exportation de produits pétroliers sur toute l’étendue du territoire béninois. Avec APS BENIN/Petroleum, Salif OUEDRAOGO réaffirme son statut d’homme d’affaire, et compte conquérir l’Afrique avec l’installation de plusieurs stations-services.

  • Construction/ Génie Civil

Dans le but de contribuer à une meilleure circulation des personnes et des biens, Salif OUEDRAOGO s’est donné pour mission d’améliorer la qualité des infrastructures routières à travers l’Afrique. Il a, pour cela développé ses compétences dans le domaine de la construction et le met au service des pays africains.

Il compte, à son actif, de nombreuses réalisations à ce jour et de nouveaux projets requièrent de plus en plus ses compétences. Une belle preuve de la confiance qu’on lui accorde dans la réalisation de projets aussi complexes.

WK.

YAYI : importants projets pour le développement de Zè. Salif Ouedraogo disposé à participer à une mise en œuvre qualitative

C’est dans le cadre de la cérémonie d’inauguration de plusieurs points d’adduction d’eau villageoise, suivie du contrôle de l’évolution des programmes d’électrification et de réalisation d’autres infrastructures dans la commune que Yayi Boni s’est rendu dans la commune de Zè.

Il était pour l’occasion, accompagné de Barthélémy Kassa, ministre de l’Energie et de l’Eau et de Jean Gbéto Dansou, digne fils de la localité et ministre de la communication et des technologies de l’information et de la communication.

Ayant reçu un accueil plus que chaleureux des habitants de la localité, Jean Gbéto Dansou lors de son discours adressé à la population, a annoncé la promesse du chef de l’état de reconstruire la voie Zè Plaque Zè centre, qui constitue un véritable calvaire pour les populations depuis longtemps.

Une belle initiative grandement saluée aussi bien par les habitants de la localité que par Salif Kossouka Ouédraogo, grand nom du secteur de la construction routière avec son entreprise APS Construction. Prenant à son tour la parole, le Président Yayi Boni a confirmé les propos de Jean Gbéto Dansou et demandé aux populations de lui accorder un bref délai pour le lancement des travaux. Une occasion que Salif Ouédraogo devrait saisir afin de convaincre le chef de l’Etat et les habitants de la commune de Zè, de son expertise dans la construction d’infrastructures routières.

Le chef de l’Etat a également annoncé son projet d’extension du réseau d’éclairage public à l’aide de l’énergie solaire, dans cette même commune.

A l’issue de son allocution, le président Yayi Boni a voulu montrer combien la commune de Zè comptait pour lui, tout en exhortant la population à s’unir dans les actions de développement de leur localité.