Archives de catégorie : Non classé

Salif Ouédraogo distingué par le Fogeca

Décoration de Salif OUEDRAOGOLa 9ème édition du Forum des opérateurs pour la garantie et l’émergence économique en Afrique (Fogeca) a reconnu mardi 24 novembre 2015 à Cotonou la combattivité de l’homme d’affaires Salif Ouédraogo. C’est un quadragénaire burkinabè qui a connu une ascension fulgurante dans le monde des affaires.

Le Burkinabè Salif Ouédraogo a reçu mardi dernier une distinction bien méritée du Fogeca à Cotonou. C’est un patron prospère qui vient d’être récompensé. Et ce n’est pas le seul évènement auquel on associe son nom ces derniers jours à Cotonou. Des sources crédibles affirment en effet que Salif Ouédraogo reste l’un des sponsors de l’édition 2015 des trophées « Aské » organisée le samedi 21 novembre dernier à la plage « Dream Beach». Ce patron n’est plus un inconnu dans les affaires en Afrique. Il a des compétences avérées, du savoir-faire, une énorme puissance de travail et une grande ouverture d’esprit. Ce sont des valeurs qui lui ont permis de créer API Holding, un groupe d’envergure international qui intervient dans la distribution et la conservation de produits pétroliers, l’extraction de produits de carrières, la construction routière, l’importation de produits agroalimentaires et la distribution de produits chimiques et phytosanitaires.

APS construction, l’une des sociétés de la Holding est spécialisée dans la construction d’infrastructures routières. Cette société a pu gagner plusieurs marchés au Bénin grâce à son professionnalisme. Avec l’appui de China Railway, elle a pu réaliser la route N’Dali/Nikki/Chicandou (frontière du Nigéria) sur 77 km. C’était également grâce au financement de la BOAD (Banque Ouest Africaine de Développement) d’un montant de 17 milliards de FCFA. APS Pétroleum est une autre société du groupe. Elle est dans la distribution de produits pétroliers et dérivés. Cette structure a obtenu du gouvernement béninois, une autorisation d’importation et de distribution de produits pétroliers sur tout le territoire national. Egalement appelée APS Bénin, cette filiale est le représentant exclusif de Pétro China International dans plusieurs pays tels que le Bénin, le Togo, le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Il y a aussi APS Trade qui est dans l’importation et l’exportation de produits agroalimentaire et Phytosanitaire.

Salif Ouédraogo, le patron de Best Western Plus

Ce patron est un touche-à-tout. On le voit aussi dans l’hôtellerie. Salif Ouédraogo est le promoteur de l’Hôtel Best Western Plus. Il est situé à 200 mètres de l’aéroport international Cardinal Bernardin Gantin de Cotonou. C’est un joyau. Les clients peuvent s’y reposer tranquillement tout en sachant qu’ils pourront prendre leur prochain vol facilement. Il se trouve dans le quartier des affaires du centre-ville. L’hôtel met l’accent sur la sécurité et le confort des clients voyageant à l’étranger.

Ce jeune entrepreneur semble nourrir de grandes ambitions pour le Benin et l’Afrique. C’est le lieu d’affirmer que le Fogeca ne s’est pas trompé dans son choix.

MM

Salif OUEDRAOGO SOUTIENT LE 12ème TOUR DU BENIN

Le sport véhicule un certain nombre de valeurs: la combativité et le respect, l’esprit d’équipe et le partage, l’amour du beau jeu et du beau geste, la solidarité. Un ensemble de valeurs que Salif Ouedraogo veut mettre en avant au travers de ces sociétés.

Dirigeant d’entreprises au grand coeur, il est le président directeur général du groupe API Holding qui investit dans plusieurs domaines d’activités qui sont les hydrocarbures, les BTP, le Génie Civil, l’Agroalimentaire, les intrants agricoles, l’hôtellerie.

Son parcours et ses différents projets contribuent à faire de lui une des personnalités incontournables de la sous-région Ouest Africaine. Cet homme d’affaire africain n’est pas seulement un dirigeant d’entreprises mais c’est également un homme de passion prônant le développement et l’action. Il soutient régulièrement des projets et événements qui respectent ses valeurs. Il a ainsi décidé en juillet dernier de soutenir le sport et pas n’importe lequel : le cyclisme.

« Le seul sport qui se déplace vers les populations » selon ses dires.

Retour sur le groupe APS Bénin

APS Pétroleum est une société du groupe dont le coeur de métier est la distribution de produits pétroliers et dérivés. Dernièrement, cette structure a pu s’enquérir d’une autorisation du gouvernement béninois à travers le ministère du commerce, d’importation et de distribution de produits pétroliers sur tout le territoire béninois. Appelé plus communément, APS Bénin, cette filiale est le représentant exclusif de PétroChina International dans plusieurs pays tels que le Bénin.

Et Best Western Plus

Best Western Plus est le nouvel hôtel de référence tout juste à côté de l’aéroport de Cotonou. Salif Ouedraogo, en tant que Président Directeur Général, a également soutenu l’ensemble des cyclistes en leur permettant de dormir dans un hôtel de haut standing à leur étape sur Cotonou, au départ et à l’arrivée. Plusieurs chambres ont été prêtées pour l’ensemble des équipes cyclistes des 10 pays participants. Une preuve de plus de sa grande générosité et solidarité.

Le promoteur du tour a décidé de représenter le sponsoring d’APS Bénin par le maillot du meilleur aux Points pour marquer l’engagement de Mr Ouedraogo et le maillot de l’Elégance pour Best Western Plus pour souligner sa solidarité et son partage, toujours témoignés dans l’ombre et l’élégance.

VP/Août 2015

Une première usine de chocolat à Abidjan : Salif OUEDRAOGO se félicite de l’avancée du leader mondial de la production de cacao.

A Abidjan vient d’être inaugurée la toute première chocolaterie de Côte d’Ivoire. Un événement dans ce pays qui vit principalement de la récolte du cacao.

Cela peut sembler paradoxal pour le pays leader mondial de la production de cacao. Et pourtant, malgré une production record de plus de 1,7 million de tonnes de cacao en 2014, la Côte d’Ivoire n’avait pas encore une seule usine de production de chocolat sur son territoire. C’est désormais chose faite : lundi 18 mai, la première unité de production de chocolat a été inaugurée à Abidjan.

La Côte d’Ivoire attire de nouveaux investisseurs… Et c’est le Français Cémoi qui est le producteur de cette nouvelle chocolaterie. Pour son PDG, Patrick Poirrier, « l’arrivée d’une nouvelle chocolaterie chez le premier producteur mondial de cacao permettra aux planteurs ivoiriens d’accéder enfin au plaisir du chocolat. » Cémoi veut aujourd’hui « valoriser le chocolat en Côte d’Ivoire », pays qui récolte 35 % du cacao mondial. Une belle opportunité notamment pour Salif OUEDRAOGO, de tisser un partenariat de distribution à travers l’Afrique. En effet, déjà partenaire avec la firme China Co Ltd dans la distribution du produit « Sinothé »,
APS Trade pourrait constituer un bon tremplin pour la commercialisation de ce nouveau chocolat made in Africa. Des talents d’expert d’un africain au service d’une grande avancée africaine.

Faire émerger une classe moyenne

Si 6 millions d’Ivoiriens vivent de la production de cacao, ils sont pourtant que peu nombreux à pouvoir s’offrir du chocolat, importé d’Europe notamment et disponible à des prix exorbitants. L’ouverture de l’unité de production Cémoi devrait permettre de remédier à cette injustice. « Tout en étant le premier producteur mondial de cacao, on ne consommait pas beaucoup de chocolat, à vrai dire très peu, notamment du chocolat réimporté en Côte d’Ivoire », indique le ministre ivoirien du Commerce, Jean-louis Billon, qui voit dans le chocolat, ce « produit du terroir, qui se vend dans le monde entier, mais qui lui était interdit », une chance pour « l’émergence d’une classe moyenne. »